Pourquoi voudrait-on sauver un perroquet?

 

Les perroquets ne sont pas des animaux domestiques et il n'est pas bénéfique pour eux de vivre avec nous. Les perroquets sont très intelligents et très empathiques. Ils méritent tous de vivre leur vie avec leurs semblables, dans les jungles, les forêts denses et les montagnes du monde enveloppées de brouillard.Malheureusement, des millions d’entre eux, dans le monde entier, n'ont pas la chance de vivre dans leur habitat naturel.

Si vous n'avez jamais vécu avec un perroquet et cherchez à comprendre leurs motivations, leurs craintes, leur mémoire, leur sens de l'humour et leur sens de la loyauté, ce concept de perroquets qui ne sont pas des animaux domestiques peut vous sembler exagéré face à un problème pour vous inexistant.Laissez-moi vous aider à comprendre pourquoi c'est un problème. On évalue la capacité d'apprentissage d'un perroquet gris d'Afrique similaire à celle d'un enfant humain de cinq ans. Si vous avez déjà passé du temps avec un enfant de cinq ans, vous savez ce que leurs souvenirs sont, comment ils absorbent tout ce qu'ils voient et entendent et comment leur apprentissage se développe à une vitesse fulgurante. Nous prenons cet esprit et le mettons dans une cage dans notre salon, et on se demande ensuite pourquoi tant de ces oiseaux captifs deviennent littéralement fous.

Qu'est-ce que cela a à voir avec l'adoption d'un vieux perroquet? Des milliers de perroquets plus âgés, brillants et sensibles sont abandonnés chaque année parce que les gens n'en veulent plus ou qu’on leur préfère un jeune perroquet. Ces oiseaux n'ont pas eu de choix dans cette décision. Ils se sentent perdus et effrayés et n'ont aucune idée de ce qui va se passer pour eux. Oui, ils comprennent vraiment que la personne qu'ils aimaient est partie, et ils vont vraiment ressentir la douleur émotionnelle et la peur quand cela se produira. Ils n'ont aucun contrôle sur ce qui se passe et pour un esprit qui sait qu'il ne peux tout simplement pas voler vers un terrain plus élevé et retrouver son groupe pour la sécurité et le confort, ce sentiment est vraiment horrible. Ces oiseaux ont besoin d'accompagnement affectif autant que vous et moi, et s'ils ont vécu dans plus d'une maison, ils ont des craintes très réelles et de la méfiance.

Mais ce qui est étonnant, c'est que la plupart de ces oiseaux vont rebondir dans les mois qui suivront s'ils ont la chance de vivre avec quelqu'un qui les aime. Ils apportent toujours leur expérience avec eux et seront peut-être plus craintifs de la vie qu'ils ne l'étaient avant, mais ils vont aimer de tout leur cœur, si seulement on leur en donne la chance. Après avoir été vendus dans les petites annonces ou avoir vécu dans un refuge avec de nombreux autres oiseaux, l’occasion d'être de retour dans une maison avec des gens qui prennent soin d'eux est une chance de trouver une famille et d'être à nouveau en sécurité.Au cours de mes années à vivre avec les perroquets, qui sont tous des oiseaux de seconde main, ces derniers ont pris entre deux jours et deux ans environ pour se remettre complètement, se détendre pleinement et, pour la plupart d’entre eux, se remplumer à nouveau.

Beaucoup de perroquets, petits et grands, font du picage quand ils sont stressés, malades ou ennuyés. Si vous aviez l'esprit d'un enfant de cinq ans et que vous receviez de l'attention pendant une heure ou deux par jour, que vous viviez dans une cage dont vous ne sortiriez que rarement et que vous mangiez la même chose chaque jour, vous tireriez probablement sur vos plumes vous aussi.

Un des oiseaux que j’ai adopté avait été maintenu dans le hall de la maison dans laquelle il vivait, retiré du monde, parce qu'il faisait trop de «bruit» pour être en compagnie de la famille. Lorsque je l'ai finalement rencontré, il avait quelques plumes sur ses ailes et sur le dessus de sa tête, mais le reste du corps était dénudé. Il avait vécu de cette façon pendant plusieurs années, complètement ignoré, et il avait même appris à parler avec une voix lointaine puisque sa famille n'était jamais près de lui. Il était un oiseau brillant et rempli d'amour qui s'est détruit à cause de sa «famille» qui ne portait pas attention à lui. Comme si cela était sa faute.

Après quatre ou cinq mois de vie avec moi, ses plumes avaient repoussé, à l'exception des plumes de sa queue. Il n'a jamais semblé être en mesure de les laisser repousser totalement ; peut-être n'a t-il jamais cru qu'il était digne d'eux. Il chantait une chanson sur son nom, qu'il avait probablement apprise quand il était un bébé. Il riait d'un rire énorme à chaque fois que je rigolais et avait une présence énorme dans ma maison. Il n'a pas vécu très longtemps parce que l'étendue des dégâts causés à son esprit était trop grande, mais il a démontré un amour intense quand il était ici et je me considère une meilleure personne juste de l'avoir connu.

Vivre sa mort m'a aidé à comprendre dans une plus grande mesure, l'importance de sauver un oiseau. Réussir à le ramener à la santé physique relativement plus vite que je l’aurais pensé m'a prouvé que, peu importe combien endommagé un oiseau peut-être, ces êtres ont une capacité de survie incroyable et un désir irrésistible de vivre et d'aimer.

Suis-je un guérisseur d'oiseaux doué? Non, je n'ai rien fait de spécial. Je n'ai rien fait d'autre que l'aimer (ils le se sentent, vous savez), le laisser seul quand il a voulu être seul, et le laisser chanter, parler, crier et jouer hors de la cage à chaque fois qu'il le désirait. Habituellement, tout ce qu'il faut faire pour guérir un oiseau et le ramener à un certain niveau de santé mentale est d'être là pour lui et être attentif à ses besoins. Lui parler, le nourrir avec ce qu'il aime manger, même juste regarder la télévision avec lui et le laisser venir à vous, s'il le veut. Lui donner la chance d'évoluer à son rythme. Juste être là pour eux, de façon non menaçante et aussi rassurante que possible. Le sentiment de sécurité va croître un peu plus chaque jour. Leur amitié vaut plus que tout le nettoyage, l'alimentation, le temps et le bruit que cela implique.

Un récit de Anne Feldhacker

www.wellvet.com/rescueparrot.html

Traduction libre

Fondation St-Marseille

 

Cet article vous intéresse? Venez en discuter en vous inscrivant sur l'espace membre:

http://www.planete-perroquet.com/index.php?topic=21721.0

Posted in Blog.