Pourquoi les refuges débordent-ils autant ?


L'article qui suit interpelle plus particulièrement la Fondation St-Marseille puisqu'il représente ce que nous tentons 
de véhiculer à travers notre site. Prenez quelques minutes de votre temps pour en prendre connaissance. Vous  constaterez que les gens et les organismes se mobilisent de plus en plus afin que cesse cette surproduction de perroquets et que les gens se tournent vers l'adoption. 

Sources:     birdtricks.com/blog


Voici quelques statistiques extraites de la narration du vidéo que vous retrouverez à la fin de ce post:

    «… Il est estimé que presque tous les perroquets vivront dans au moins 5 maisons avant qu'ils ne meurent prématurément ou avant de trouver un foyer permanent."

    «… Les sanctuaires rapportent qu'ils reçoivent en moyenne 1500 appels par an de personnes qui veulent abandonner leurs oiseaux. Ces sanctuaires qui n'ont pas déjà dû fermer leurs portes, rapportent qu'ils peuvent accepter une moyenne de 5 à 30 oiseaux par an et recevoir de 4 à 6 appels par jour concernant des oiseaux qu’ils ne peuvent pas accepter. »  …

Et maintenant, voici l'article. 

Pourquoi les refuges débordent-ils autant?

Le problème

Le commerce des oiseaux exotiques est un monde, une industrie de plusieurs milliards de dollars et, en dépit du nombre croissant de perroquets de compagnie non désirés ainsi que de perroquets sans-abri, les éleveurs, les commerçants et les amateurs continuent de les reproduire à un rythme alarmant. Le nombre de perroquets indésirables et les cas signalés de mauvais traitements et de négligence continuent de croître parallèlement à l'augmentation du nombre d'oiseaux élevés chaque année.

Il est estimé que le perroquet vivant en captivité vivra dans 5 maisons avant de trouver un foyer permanent ou de mourir prématurément. Il est estimé que la perruche, dont la durée de vie normale est de 8 à 15 ans, meurt dans les 2 ans de la naissance, dû généralement à de la négligence ou de la maltraitance. Les perroquets, dont la vie s'étend en moyenne entre 25 à 90 ans, meurent souvent dans les premiers 5 ans pour les mêmes raisons. Tragiquement, la majorité des oiseaux en captivité vivent dans des conditions inadaptées et inappropriées qui ne fournissent pas d'enrichissement ni aucune qualité de vie décente.

L’espérance de vie des gros perroquets aggrave le problème de la surpopulation et il est difficile de leur offrir un avenir sûr. Ces derniers sont vendus ou transmis à d'autres membres de la famille qui ne veulent pas de l'oiseau quand leur tuteur meurt.

Il y a quelques sanctuaires légitimes pour perroquets indésirables, et ceux-ci sont le plus souvent à pleine capacité. Les témoignages, les plaintes pour négligence et les cas horribles de cruauté dans de supposés «sanctuaires» montent en flèche. La tragédie des oiseaux de compagnie atteint des proportions épidémiques et les ressources efficaces pour traiter ce problème sont limitées. Il n'existe aucune loi fédérale visant à protéger les oiseaux de compagnie. Il y a très peu d’ordonnances municipales et celles-ci sont peu appliquées. 

Tragiquement, l'industrie des oiseaux exotiques véhicule avec succès l'idée que les perroquets font de bons animaux familiers. Les gens habitant des appartements, les personnes âgées, etc., sont tous amenés à croire qu’un perroquet est le compagnon idéal, mais rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité.

HarryNotre philosophie

Nous croyons que tous les oiseaux doivent être protégés dans leur habitat naturel et autorisés à vivre librement dans la nature sans ingérence de l'homme et sans être exploités et élevés pour le commerce des animaux. Nous appuyons fortement et encourageons une politique de non-reproduction".

Quoique que nous n'encouragions pas l'idée de garder des perroquets en captivité,il y a des millions de perroquets qui ne peuvent pas être relâchés en nature. Abandonnés, non désirés, ces perroquets maltraités et exploités méritent la même considération que les autres animaux exotiques vivant à l’état sauvage, les animaux qui ont été secourus et qui étaient auparavant exploitées par les zoos, par les citoyens privés, par les laboratoires de recherche, etc. Parce que nous reconnaissons l’obligation de la société de fournir à ces animaux la meilleure vie possible dans les circonstances, nous encourageons les personnes responsables et bienveillantes qui veulent partager leur vie avec des oiseaux de compagnie de les adopter plutôt que d'acheter ces animaux.

Notre but

Notre objectif est d'aider à créer un monde meilleur pour les perroquets en arrêtant l'exploitation et la vente de perroquets dans les magasins de la chaîne, comme PETCO, PetSmart, et Petland. Aider le public à comprendre que les perroquets sont des créatures sauvages qui ne doivent pas vivre en captivité réduira la vente de perroquets. Ce sera finalement diminuer le nombre de perroquets indésirables et sans-abri et éviter des souffrances inutiles.

Ce que nous faisons

Nous encourageons les citoyens, les organismes à but non lucratif pour la protection des animaux ainsi que les refuges ou abris de secours d’en apprendre davantage sur la vie tragique d'oiseaux captifs et sur l'ampleur de leur itinérance et de leurs souffrances. Nous fournissons la documentation pédagogique et d'information pour le public, et réseautons avec d'autres organisations de protection de perroquets et abris qui partagent nos objectifs.


Et maintenant, voici un vidéo qui vous fera très certainement réfléchir. Cependant, il est disponible en version anglophone seulement.

http://www.youtube.com/watch?v=CHpKfIcmijA&feature=player_embedded
 

 

Cet article vous intéresse ? Venez en discuter en vous inscrivant sur l'espace membre:

http://www.planete-perroquet.com/index.php/topic,1875.0.html

Posted in Blog.