Message important

février 27, 2014, 08:13:28 pm

Message Important au monde aviaire
J’hésitais à faire ce message parce qu’on nous accuse souvent des pire crimes quand nous osons dénoncer. Mais la fondation a pour mandat de protéger et défendre les perroquets et se taire, c’est être complice.

Et malheureusement dans ce monde aviaire, la perception du respect des perroquets est différente et varie selon les individus.

Alors ce message s’adresse à ces dames bien pensantes et qui se proclament refuges, sanctuaires ou organismes de protection des perroquets.

À vous qui envoyez les perroquets dans un sanctuaire sur l’île de Vancouver, lequel sanctuaire, il n’y a pas si longtemps, était sur le bord de la faillite et faisant l’objet d’une pétition en ligne pour demander que les perroquets soient mieux traités.

http://www.change.org/petitions/save-the-birds-of-world-parrot-refuge

Je ne sais pas les conditions actuelles de ce sanctuaire mais, si je me fie à un commentaire de madame Cheryl T. de Californie, il semblerait qu’il n’y a pas d’amélioration depuis la pétition de 2012

 »Behind Closed Doors ….”
1 of 5 starsReviewed February 14, 2014

An « Attraction »??!! Behind closed doors these parrots are living in hell. After visiting I was so troubled Subsequently I was able to make contact with an individual intimately familiar with how this ‘Sanctuary’ operates. Behind the scenes is another story: Birds killing birds, rats and illness running rampant, no veterinary attention, freezers full of birds wrapped in towels, horrible sanitation, not much access to fresh water – it goes on and on. The « owner » does not believe in toys or pellets. Fed little more than ramen noodles, half-rotted fruit and some seed available, often with birds fighting for it…. Either find funding or shut down. I would not subject children to this disturbing place  »
Lien des commentaires:
http://www.tripadvisor.com/Attraction_Review-g499125-d612591-Reviews-World_Parrot_Refuge-Coombs_Vancouver_Island_British_Columbia.html

Mais même dans les meilleures conditions…
Les perroquets du Québec sont presque tous élevés à la main et imprégnés. En conséquence, ils ont de la difficulté à vivre avec beaucoup d’autres perroquets qu’ils ne considèrent pas de leur espèce. Ils sont programmés à avoir besoin du contact des humains et souffrent de l’absence de ce contact.

Avez-vous seulement pensé à tous ces perroquets imprégnés à l’humain? Avez-vous pensé à ces oiseaux qui, en plus d’endurer le traumatisme de la séparation de leur famille et subir le traumatisme du voyage, arrivent dans un endroit où il y a plus de 500 perroquets?

À cette dame  »comportementaliste-refuge » qui réfère ce sanctuaire de Vancouver pour un caïque de 5 ans sans aucun problème de comportement et qui pourrait facilement trouver une bonne famille d’adoption, avez-vous pensé à cet oiseau qui a été élevé seul avec des humains?

Qu’est ce que ça vous rapporte à vous de si important pour ne pas prendre de votre précieux temps afin de trouver une bonne famille pour cet oiseau?

Que vous ayez en grippe les bons refuges au Québec, je peux comprendre et accepter ce fait. Mais pourquoi ne pas faire votre travail de refuge comme il se doit et trouver une bonne famille pour cet oiseau puisque vous êtes refuge? N’est-ce pas là votre devoir?

Que vous référiez ce refuge pour un perroquet capturé en milieu naturel ou qui n’a pas subi l’imprégnation à l’humain, soit, je peux le comprendre, bien qu’un perroquet capturé en milieu naturel est facilement adoptable. D’autant plus qu’il est prouvé que les perroquets capturés en milieu naturel ou qui n’ont pas subi d’imprégnation aberrante à l’homme vivent beaucoup plus longtemps dans une famille avant l’abandon, puisqu’ils sont plus facile à vivre que l’oiseau imprégné qui demande une attention constante de son humain.

Pour un perroquet avec de graves problèmes de comportement telle une hyper agressivité et dangereux avec les humains, bien que ce ne soit pas la faute de cet oiseau, je peux comprendre que cela puisse être plus sécuritaire pour l’humain.

Certains perroquets en captivité sont tellement traumatisés que rien ne peut plus être fait pour eux. Alors, qu’ils terminent leur vie avec des congénères est  »peut être » le mieux qui puisse leur arriver comme derniers recours avant la mort, cela je peux en convenir.

Mais de grâce, et pour l’amour des perroquets, avant de vous débarrasser de ceux-ci pour encombrer un refuge de Vancouver avec des perroquets élevés au Québec, pensez donc à vous battre pour eux contre la reproduction, l’imprégnation, le marché de la vente d’animaux…etc.

Nous savons ce que cela implique. L’effort et l’énergie que cela prend pour dénoncer ces choses. Nous connaissons les obstacles devant nous ainsi que les gens qui abusent les perroquets et qui nous détestent. Nous savons qu’il est beaucoup plus difficile de faire changer les mentalités que de se débarrasser de perroquets encombrants. Mais si VOUS n’êtes pas intéressées à faire ces efforts, ne pénalisez pas les perroquets qui pourraient être heureux dans une bonne famille en les envoyant là où ils n’ont aucune chance de trouver une famille aimante qui saura veiller à leur santé physique et psychologique.

Ne condamnez pas ces oiseaux imprégnés et vendus ici à une vie de sanctuaire où les maladies et\ou les blessures physiques et psychologiques sont inévitables.
Fondation St-Marseille

21 juin 2016

Voici l’aboutissement de ce qui était inévitable, tant de perroquets ont souffert et sont morts au World Parrot Refuge en vain.

http://vancouverisland.ctvnews.ca/video?clipId=884291

Posted in Blog.