Les perroquets comme animaux de compagnie

 

Les perroquets peuvent être drôles, divertissants et beau à regarder.

Ils sont intelligents, peuvent apprendre des trucs, et être de bonne compagnie.

Voilà quelques unes des raisons pour lesquelles le perroquet est le troisième animal de compagnie le plus populaire en Amérique.

Malheureusement, les perroquets ont aussi rejoint le rang des animaux les plus abandonnés.

Comment est-ce possible ?

Les perroquets sont intrinsèquement sauvages. Même élevés en captivité, ils possèdent les mêmes traits sauvages que leurs cousins nés sauvages qui vivent dans les jungles et les forêts tropicales.Ces oiseaux vivant naturellement, crient.
Un cri de perroquet est la façon naturelle de l'aider à communiquer aux troupeaux voisins et à donner des signaux d'alerte à leur propre troupeau.
Les vocalisations sont  bruyantes, il n'est donc pas étonnant que les humains et les perroquets se heurtent dans leur relations.plus grandes espèces de perroquets ont des cris puissants qui peuvent être entendus à de grande distances. Les perroquets plus petits peuvent aussi être entendus à longues distances   grâce à leurs cris stridents et perçants qui sont souvent répétitifs et stressants pour l'humain.Même le plus petit des perroquets comme la perruche minuscule est reconnue pour crier très fort et être stressante pour plusieurs.
Les perroquets ont un bec puissant conçu pour gruger constamment, soit pour la construction du nid, l'ouverture des noix dures, et la recherche de nourriture, d'autre aliments.. Bien que les perroquets rarement attaquent et mordent les uns les autres à l'état sauvage,le bec puissant du perroquet peut être dangereux et causer des blessures graves pour les humains. Par exemple, on estime que un grand Ara a une force de morsure de 500 à 700 livres par pouce carré. Et le petit perroquet du Sénégal, en dépit de sa taille relativement petite, a une morsure extrêmement puissante qui peut provoquer des douleurs considérables et des blessures graves. Comme tous les animaux sauvages, même le perroquet le plus gentil, qui n'a pas d'histoire de morsure, peut avoir une réaction de fuite ou de combat et potentiellement mordre s'ils sont effrayés ou surpris.
Les perroquets sont très intelligents et émotionnellement et physiquement hypersensible. Une mauvaise manipulation peut apprendre à un oiseau déjà craintif ou agressif, ou même un oiseau apprivoisé et affectueux, à mordre et devenir agressif. Ceci ne cause pas uniquement de graves problèmes psychologiques, le stress peut aussi, par exemple, considérablement affecter leur santé physique.Pourtant en dépit de la constitution délicate émotivement des perroquets, n'importe qui peut acheter un perroquet, indépendamment de leur propre état mental ou un manque de connaissances.

Les traits inhérents sauvage des perroquets , ne sont habituellement pas adaptés au mode de vie de la personne moyenne ni à la vie dans une maison. En fait, ils sont généralement en conflit, ce qui rend le troisième animal le plus populaire en Amérique, un des animaux les plus frustrant, destructeur, malpropre, et bruyant qu'une personne peut avoir. Par conséquent, ce qui rend les perroquets un achat tout à fait regrettable par de nombreux consommateurs, ce qui aggrave la probabilité que ces oiseaux seront maltraités et négligés. Pourtant, les animaleries offrent rarement ces faits à leurs clients avant de les vendrent.

C'est seulement après l'arrivé de l'oiseau à la maison,alors que la «lune de miel" est terminée, et l'excitation disparu, que la réalité de vivre avec un perroquet devient évidente. C'est alors que des consommateurs peu méfiants sont durement touchés avec la réalité d'avoir un perroquet dans leur maison. Le nettoyage supplémentaire, la destruction de biens personnels et les vocalisations sont plus que ce que la plupart des gens peuvent tolérer. A partir de ce moment-là, certains gardiens d'oiseaux se sentent coupable à l'idée qu'ils doivent renoncer à leurs oiseaux ou les garder "enfermés ou isolés" et hors de portée de l'oreille, en les déplaçant de façon permanente dans leurs garages ou caves. Alors que certains peuvent se sentir coupables et plein de remords pour leur décision de «se débarrasser des responsabilités", d'autres vendent l'oiseau à un autre consommateur peu méfiants sans avertissements ou explications. On estime que la majorité de tous les perroquets captifs finissent par se retrouver dans au moins cinq maisons avant de souffrir ou de mourir prématurément.

Des millions d'oiseaux indésirables sont mis en vente sur Internet, dans les journaux, dans les magazines d'oiseaux, et sont vendus en animalerie ou expositions d'oiseaux à travers le pays. En fait, le nombre de perroquets captifs abandonnés a atteint des proportions épidémiques et ces oiseaux indésirables sont en crise. Un grand pourcentage des perroquets qui sont élevés et vendus pour le commerce des animaux survivent rarement leur première année. Beaucoup souffrent avant de mourir prématurément de l'abus et la négligence. Ceux qui survivent, vivent souvent dans des conditions déplorables, sans qualité de vie et ils souffrent de la solitude. En dépit de la souffrance, les éleveurs ne ralentissent pas. En fait, des millions de bébés perroquets inondent le marché chaque année.

La durée de vie naturelle de perroquets peut varier de 20 à 85 ans, en ajoutant à la tragédie et la complexité de les garder comme animaux de compagnie, et d'exacerber le syndrome d'accueil multiples.

Que peut-on faire pour créer un changement?

– Encourager les magasins pour animaux de compagnie à voir clair. Demandez-leur de fournir des informations à leurs consommateurs sur la réalité du maintien des perroquets comme animaux de compagnie.

Soutenir une législation qui terminera l'exploitation des perroquets -.

– Adopter et sauver.Ne faites pas la reproduction ou l'achat de perroquets.

– Créer des clubs d'oiseaux compatissant.

– Garder un oeil attentif sur les magasins qui vendent des perroquets de compagnie et dénoncés les abus et les conditions inappropriées.

www.idausa.org/campaigns/exotic_birds/get_real.html

Traduction libre

Fondation st-Marseille

 

 

Cet article vous intéresse? Venez en discuter en vous inscrivant sur l'espace membre:​
 

http://www.planete-perroquet.com/index.php?topic=21722.0

Posted in Blog.