Les mythes et la réalité de la conservation

Le mythe

Éleveurs et  amateurs de perroquet soutiennent que par l’élevage de perroquets en captivité, ils aident à réduire le braconnage, et à réduire l’exportation légale de perroquets sauvages capturés pour le commerce des animaux, ce qui aide à préserver et protéger l’espèce dans la nature.

La réalité

L’élevage de perroquets en captivité, que ce soit pour le commerce des animaux ou comme un hobby, ne contribue pas à préserver l’espèce dans la nature. Les oiseaux élevés en captivité ne possèdent pas la mémoire génétique pour survivre dans la nature, ni leurs parents capables de leur enseigner les techniques de survie naturelle due à l’environnement artificiel dans lequel ils sont élevés. Dans la plupart des cas, la libération des oiseaux dans leur pays d’origine serait infructueuse.

Il n’y a que par les programmes officiels de l’élevage de conservation, qui sont habituellement financés par le fédéral et menés par les écologistes compétents et hautement qualifiés et des ornithologues, que nous pouvons préserver efficacement les espèces de perroquets.

Les éleveurs et les amateurs qui croient que la reproduction des perroquets aide à préserver les espèces ont introduit des millions de bébés perroquets dans le commerce d’animaux chaque année, mais ces efforts de reproduction prolifique n’ont eu aucun effet sur le déclin des populations de perroquets sauvages. Toutefois, ces éleveurs ont impacté négativement les populations de perroquets captifs. Le nombre de sans-abri et des indésirables « pet » perroquets croît de façon vertigineuse et continue d’augmenter à un rythme alarmant, causant des souffrances et une mortalité accrues pour ces oiseaux.

Et la réponse est qu’un grand nombre de perroquets élevés en captivité inondent le commerce d’animaux, les animaleries ont multiplié les campagnes de marketing et de séduction qui donnent aux consommateurs la fausse impression que les perroquets font des animaux de compagnie idéal. Pourtant, rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité, car les perroquets nécessitent une quantité extraordinaire de soins et d’attention et peuvent avoir des durées de vie comparables à des êtres humains.

Ce que vous pouvez faire pour aider et protéger les oiseaux en captivité et ceux dans la nature

Soutenir les organisations de conservation légitimes des perroquets en milieu naturel.

Ne pas laisser les oiseaux se reproduirent.

Ne pas acheter des oiseaux. Au lieu de cela, adoptez et sauvez des oiseaux abandonnés.

Écrire des lettres aux boutiques pour animaux afin de leur faire savoir que vous n’approuvez pas la vente des animaux vivants et que vous allez boycotter leur magasin jusqu’à ce qu’ils cessent.

Ecrire à vos législateurs et les encourager à introduire des lois plus sévères pour protéger les perroquets.

Ecrire aux représentants des pays qui laissent impunément attraper, exporter et importer des perroquets sauvages pour leur laisser savoir que vous allez boycotter leurs produits et éviter de voyager dans leur pays. Demandez-leur d’appliquer les lois existantes qui limitent la capture et l’exportation de perroquets sauvages capturés.

Encourager les pays qui exploitent l’importation et l’exportation de leur faune à utiliser à la place leurs ressources naturelles pour le tourisme écologique.

Traduction libre

Fondation St-Marseille

Cet article vous intéresse? Venez en discuter en vous inscrivant sur l’espace membre:

http://planete-perroquet.com

 

Posted in Blog and tagged .